TITRE PROFESSIONNEL : Gestionnaire comptable et fiscal.
TITRE PROFESSIONNEL : Gestionnaire comptable et fiscal.

Les gestionnaire comptable et fiscal est responsable de la tenue de la comptabilité et des déclarations fiscales attenantes. Il élabore des documents de gestion. Il réalise les activités essentiellement dans les entreprises du secteur privé. L’emploi est constitué d’activités d’exécution et de réalisation, ainsi que des activités de conception, d’organisation, de conseil. Il anime une équipe.

Equivalences avec d’autres certifications :

Le titulaire d’un diplôme ou d’un titre professionnel de niveau III : peut s’inscrire aux épreuves du Diplôme de
comptabilité et de gestion (DCG).

Liste des activités types et des compétences professionnelles :

  1. Arrêter, contrôler et présenter les comptes annuels
    Réaliser l’arrêté des comptes
    Réviser et présenter les comptes annuels
  2. Etablir et contrôler les déclarations fiscales
    Etablir et contrôler les déclarations fiscales périodiques
    Etablir et contrôler les déclarations fiscales annuelles
  3. Mettre en oeuvre des outils d’analyse et de prévisions de l’activité de l’entreprise
    Analyser les états de synthèse
    Etablir des prévisions financières

Arrêter, contrôler et présenter les comptes annuels : Gestionnaire comptable et fiscal.

Dans les entreprises et organisations du secteur privé, il organise et assure l’enregistrement des flux économiques de l’entreprise conformément à la réglementation comptable, fiscale et sociale. Il élabore et diffuse les documents attendus dans le respect de cette réglementation et des procédures internes.


Il participe et supervise l’enregistrement de l’information comptable en assurant l’organisation et la fiabilité des saisies. Il réalise les travaux comptables de fin d’exercice. Il assure la justification des soldes des comptes pour la production des états de synthèse (compte de résultat, bilan, annexe). Il participe à l’évolution des procédures.

Il réalise les contrôles à partir des méthodes professionnelles usuelles (contrôle de la balance, contrôle par cycles). En fonction des travaux réalisés il renseigne un dossier de contrôle.


La conduite de l’activité s’effectue dans le respect d’un cadre réglementaire : normes comptables,
échéances de production des documents en fonction de la périodicité.


Le gestionnaire comptable et fiscal jouit d’une autonomie et d’une responsabilité qui varie en fonction du
type d’entreprise. Dans les petites et moyennes entreprises, il a toute autonomie de la conduite de
l’activité, en lien direct avec le chef d’entreprise.

Dans une entreprise de taille intermédiaire, Il conduit cette activité seul ou en animation d’une équipe, sous l’autorité du responsable comptable et voit son autonomie et son champ de responsabilités varier en fonction de la spécialisation des travaux.


Dans un cabinet comptable le gestionnaire comptable et fiscal conduit son activité seul ou en animant une
équipe, placé sous l’autorité d’un expert-comptable ou d’un chef de mission.

Il travaille en collaboration avec un cabinet d’expertise comptable, le cas échéant, et d’autres prestataires de services (juristes, conseils en ressources humaines…).


Quotidiennement il réalise ses missions au moyen des outils numériques. L’exercice de la profession implique une veille professionnelle comptable, fiscale et sociale permanente.

Etablir et contrôler les déclarations fiscales : Gestionnaire comptable et fiscal.

Il répertorie et analyse les obligations fiscales et juridiques de
l’entreprise, réalise les travaux préparatoires, établit et diffuse les documents fiscaux attendus.
Le gestionnaire comptable et fiscal détermine le résultat comptable, le résultat fiscal et les impôts à payer.
Il établit les déclarations fiscales (TVA, liasse fiscale, impôt sur les sociétés, etc…).


L’activité se réalise dans le respect d’un cadre réglementaire : règles fiscales, échéances de production
des documents en fonction de la périodicité.


Pour l’aider dans sa mission le gestionnaire comptable et fiscal peut être en relation avec un cabinet
d’expertise comptable ou d’autres prestataires de services (juristes, fiscalistes, conseils en ressources
humaines…).


Le gestionnaire comptable et fiscal utilise des applications bureautiques et les modes de communication et de transferts numériques.


Le gestionnaire comptable et fiscal assure une veille professionnelle comptable, fiscale et sociale
permanente.


Dans les petites et moyennes entreprises, le gestionnaire comptable et fiscal mène l’activité en lien avec le
cabinet d’expertise comptable. Dans une entreprise de taille intermédiaire, il conduit cette activité seul
sous l’autorité d’un responsable comptable ou du directeur financier.


Dans un cabinet d’expertise, le gestionnaire comptable et fiscal conduit son activité seul ou en animant une
équipe placée sous l’autorité d’un expert-comptable ou d’un chef de mission, mais le degré de
responsabilité est limité par la réglementation de la profession.

Mettre en oeuvre des outils d’analyse et de prévisions de l’activité de l’entreprise.

Il traite les informations économiques et financières disponibles dans le but de fournir à l’entreprise des outils d’aide à la décision opérationnelle.

Il définit et suit un ensemble d’indicateurs de gestion constituant le tableau de bord de l’entreprise. Il conçoit et met en place le budget de trésorerie. Il propose des outils d’aide à la décision, fondés, notamment, sur des calculs prévisionnels de rentabilité.


Il met en pratique les techniques de procédure budgétaire, de tableau de bord de gestion et de prévisions de trésorerie. II utilise des applications bureautiques et les modes de communication et de transferts numériques.


Dans une petite ou moyenne entreprise l’activité est conduite par le gestionnaire comptable et fiscal qui
assure la coordination et la synthèse, en lien direct avec le chef d’entreprise. Lorsqu’il exerce dans une
entreprise de taille intermédiaire, le gestionnaire comptable et fiscal conduit cette activité en animant une
équipe sous l’autorité du directeur financier.

Dans un cabinet d’expertise comptable l’activité est définie par la commande du client. Avec des missions
variables, le gestionnaire comptable et fiscal conduit son activité seul ou en animant une équipe placée
sous l’autorité d’un expert-comptable ou d’un chef de mission.


Le gestionnaire comptable et fiscal établit une relation permanente, non formalisée, avec les responsables
de l’entreprise, pour optimiser la qualité des informations nécessaires à son pilotage.